Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 23 mai 2018

Visite de l'Hermione

Il y a quelques temps je vous parlais de ma frustration de ne pas pouvoir visiter le bateau l'Hermione lors de sa venue à Nice.

J'avais posé un jour de congé et prévu d'aller l'accueillir en mer avec mon bateau. J'avais rameuté toute la famille. Bref j'étais à fond ! Et puis patatras, j'apprends que seuls les invités de la francophonie pourraient monter à bord à Nice. Grosse, grosse déception. Pas même moyen d'aller la voir à Toulon, toutes les places étaient vendues malgré la rallonge de 600 places ajoutées pour des visites jusqu'à 21h. Re-grosse déception.

Alors j'ai proposé à ma petite famille que l'on file en Corse la visiter et au passage nous pourrions faire un peu de tourisme. Voilà donc le début du périple raconté en quelques twitt:


Et pour ceux qui en voudraient plus sur ce bateau, voici quelques vidéo sur l'Hermione

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 9 mai 2018

Création d'un bot twitter pour le hashtag #slv06

J'ai constaté que la plus part des gens qui tweetent au sujet de St Laurent du Var utilisaient soit pas de hashtag, soit des variantes diverses qui ne permettent pas de retrouver leurs tweets par ce moyen. Il y a quelques années, en m'inspirant du hashtag pour Nice #nice06, j'avais pris l'habitude d'utiliser #slv06 pour St Laurent du Var. Ce hashtag a été repris par quelques twittos dont les média locaux, mais reste peut connu.

D'autre part, je ne surveille pas en permanence ce qui est publié sur twitter avec ce hashtag, donc si je ne connait pas déjà la personne qui l'utilise il est peu probable que je puisse savoir qu'un message a été publié.

J'ai donc mis en place un bot (robot numérique) dont la seule mission est de retwitter tous les messages comportant #slv06. Cela permet de motiver les twittos laurentins à l'utiliser, mais aussi, en suivant le compte du bot, d'être informé de tout ce qui a été publié avec ce hashtag.

L'outil est depuis hier soir en ligne et semble fonctionner. Comment marche-t-il ?

  • Environ une fois par heure, le bot regarde les tweets comportant le hashtag #slv06 et les retwitt.
  • Le compte twitter utilisé par le bot est @slv06_bot. Vous pouvez le suivre pour bénéficier de ses retwitts.
  • Il y a un blog dédié à ce bot, sur lequel je communiquerai des éventuelles évolutions: bot.cedric-augustin.eu.

Vous noterez que le compte twitter @slv06_bot suit les twittos que j'ai pu identifier comme laurentins ou en rapport avec St Laurent du Var. Ceci n'a pour l'instant rien à voir avec le bot, puisque le fait de suivre ces comptes n'a aucun lien avec le fait que le bot retwitt le hashtag #slv06.

Voilà, j'espère pouvoir fédérer une communauté de twittos laurentins grâce à ce hashtag. On verra s'ils s'en emparent ou si comme actuellement il n'y aura que 4 twittos actifs.

A suivre...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 8 avril 2018

Le pact faustien des RH qui les éloignent des salariés et de leur mission première

Très intéressante interview d'un ex responsable des RH dans de grands groupes qui parle des services des ressources humaine qui ont signés un pacte faustien avec la direction et qui creusent un fossé entre elles et les salariés alors qu'il y a un besoin grandissant d'accompagnement des salariés.

La vidéo fait 14min mais vaut le coût d'être vue en entier.

Source: http://courriercadres.com/cadres-tv...

Une autre interview de l'auteur du livre "DRH, la machine à broyer" : https://www.youtube.com/watch?v=g6z...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 3 avril 2018

Analyse de malwares

Grâce à Korben, j'ai découvert cette passionnante conférence de 53 minutes sur l'analyse des malwares, ces logiciels nuisibles (virus, ransomware, botnet...). Réservé aux initiés de la ligne de commande.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 28 mars 2018

Live tweet du conseil municipal du 28/03/2018

Pour une fois je suis même arrivé avant le début du conseil municipal. On notera ce soir l'absence de tout le groupe d'opposition de Revel, et la tension entre Orsatti et la majorité. La forme du propos d'Orsatti aura tué la moindre chance que l'on en retienne quoique ce soit du fond.

Autre élément important de ce conseil en plus du budget prévisionnel, c'est bien sûr la démission de Ghetti.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 21 mars 2018

Partager (ou pas) vos films sur facebook


FACEBOOK STUPID POSTS- ( vostfr) fun LOUIS CK par dipother

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

vendredi 16 mars 2018

Pôv bête

J'ai eu très honte de rire du malheur de cet animal, mais qu'est-ce que j'ai ri :D

Heureusement la chatte va bien...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 13 mars 2018

Des réformes à la con

J'ai soutenu et je soutien encore à fond Macron, son gouvernement et son action, MAIS, il y a une réforme qu'il porte que je classe dans les réformes à la con que je souhaite de tout cœur ne jamais voir aboutir: le renouveau du service militaire obligatoire.

De mon temps...

Je fais partie de cette génération qui a subit comme une punition le service militaire. Intérêt nul, utilité pour la nation nulle, perte de temps avérée, enrichissement personnel proche de néant[1], vie de famille proche de la rupture... bref un chapelet de perles de mauvais souvenirs et d'effets néfastes et rien en face de positif pour compenser.

Je n'aime pas les choses liées aux armes et j'aurais sans doute pu être un objecteur de conscience si j'en avait eut le courage. Donc la professionnalisation de nos armées est LA décision de Chirac la plus importante de ses 2 mandats. Il faut des militaires, il faut qu'ils soient formés et qu'ils aient les moyens des missions qui leur sont confiées, mais laisser faire ce job à ceux qui sont volontaires et foutez la paix aux autres. La conscription est une notion obsolète, totalement désuète dans notre monde hyper technologique. Imagine-t-on un instant un appelé gérer des drones, utiliser des armes à plusieurs millier d'Euro la munition, et aller se faire tuer sous la contrainte pour une solde de misère ?

La conscription, un concept obsolète

La conscription a disparu de presque tous les pays européens sauf ceux qui ont un voisin hostile comme les pays scandinaves et baltes à cause de la Russie et la Grèce avec la Turquie. Voir l'excellente infographie réalisé par Le Figaro:

Sérieusement, qui a foutu une idée pareille dans le programme de Macron ?

Note

[1] Si j'ai appris à faire semblant de travailler.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 11 mars 2018

Limiter l'utilisation des ressources d'un programme sous Linux

J'ai un problème récurent sur tous mes ordinateurs sous Linux, c'est la consommation excessive de CPU de Firefox.

Sur énormément de site web, des scripts de tracking[1] tournent en tache de fond et visiblement consomment du CPU. Pour une raison que j'ignore, ces scripts sont limités sous windows, mais sous Linux, ils prennent progressivement de plus en plus de ressources jusqu'à rendre le navigateur de plus en plus lent, voir carrément l'ordinateur.

En général l'utilisateur de base ouvre et ferme les fenêtres de son navigateur et les débordement de mémoire n'ont pas trop de conséquence. Mais mon ordinateur familiale servant à beaucoup de choses, ils est allumé en permanence, et donc nous avons pris l'habitude de laisser le navigateur ouvert en tache de fond, et donc régulièrement, après quelques heures ou jours, le CPU de l'ordinateur est entièrement monopolisé pour ces scripts à la con.

J'ai donc cherché comment restreindre la consommation CPU de Firefox et Chromium. Je suis tombé sur cet article qui explique 2 solutions:

Restricting process CPU usage using nice, cpulimit, and cgroups

Et j'ai ajouté la commande nice dans le menu de lancement.

Une fois la modification faite, il faut changer le lien dans la barre qui n'est pas mis automatiquement à jour.

Note

[1] Script qui enregistrent tous vos faits et gestes sur les pages du site.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

samedi 3 mars 2018

Parler à son public

Voici un sondage de l'IFOP qui est très révélateur de la stratégie du président de LR, Laurent Wauquiez

La Balise d’opinion #18 lancée par Ifop et Fiducial pour CNEWS et Sud Radio revient sur les propos tenus par Laurent Wauquiez à l’EM Lyon et enregistrés à son insu, alors qu’il s’exprimait devant des étudiants et tenait des propos virulents à l’égard d’autres personnalités politiques. La notoriété du discours tenu par le président du parti Les Républicains est forte : 82% des Français en ont entendu parler, dont 59% qui savent précisément de quoi il s’agit. Parmi les personnes ayant connaissance de cet épisode, 56% se disent choqués des propos de Laurent Wauquiez. Il s’agit avant tout des sympathisants La République en Marche (82%). A contrario, les moins choqués sont les personnes proches des partis les Républicains (31%) et Front National (40%), dont le comportement à l’égard des propos et de l’attitude de L. Wauquiez semble générer une certaine indifférence. Une majorité de Français désapprouve la manière de parler de L. Wauquiez dans ces enregistrements révélés par Quotidien. Ainsi, seulement 44% approuvent l’idée qu’il a eu raison de parler de manière « cash », une part qui descend à 18% pour les sympathisants LREM. A l’inverse, les proches de LR (63%) et du FN (60%) approuvent en majorité le ton de parole et les propos dans l’enregistrement et se positionnent de manière similaire.

Ce que l'on retient de ce sondage c'est que les électeurs LR et FN n'ont aucun problème avec les propos du président de LR. Or ces gens sont sa cible électorale. Choquer le peuple de gauche, du centre ou déjà acquis à Macron n'a aucun impact électoral, car de toute façon ces électeurs n'ont jamais voté ou ne voteront plus pour LR.

En revanche, le buzz créé autour de cette histoire permet à Laurent Wauquiez d'exister dans les média. Car pour le moment, ce n'est pas avec les propositions politiques que LR va se rendre visible dans les média. C'est un peu la stratégie de Ciotti qui n'a aucun problème a dire des chiotises du moment que les journalistes les répètent.

De là à penser que ces propos aient été tenus délibérément pour fuiter dans les média, ce n'est pas si inconcevable. Certes Wauquiez passe pour un menteur, notamment aux yeux des journalistes, mais il peut s'en servir pour jouer la victime face à ces même journalistes, lorsque l'un d'eux lui demandera si ce qu'il dit c'est du bullshit !

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 27 février 2018

Comment savoir quel logiciel utilise la bande passante

L'autre jour, j'ouvre ma session sur mon ordi à la maison, et je constate un intense trafic internet alors qu'aucune application n'est ouverte dans la barre des taches. Moment de frayeur, ça y est, quelqu'un utilise mon ordi à distance pour faire des choses peut être pas recommandables. Comment savoir qui est le coupable ?

Sous linux, il existe des utilitaires pour tout. En posant la question à Google, je découvre sur l’exxxxxxxxxcellent forum ubuntu-fr un de cet petit utilitaire magique iftop, qui s'installe en 15s et ensuite, comme le fait la commande top ou htop le fait avec l'utilisation du processeur ou de la mémoire, renseigne sur l'utilisation de la carte réseau. Il sufit de lancer avec les droits d'admin pour savoir quelle application utilise le réseau:

sudo iftop

J'ai pu donc découvrir que c'était tout simplement la synchronisation dans mon nuage perso owncloud de mes fichiers. Ouf, tout va bien :)

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 22 février 2018

Live tweet du conseil municipal de St Laurent du Var du 22/02/2018

Ce soir beaucoup d'absents, dans la majorité (avec les procurations j'ai pas réussi à compter, mais 6 ou 7) ou les oppositions (Henri REVEL, Gisèle CASTEU, Marc MOSCHETTI, Lionel PRADOS, Michel GHETTI, Sonia HAMOUDI, Franck ISRAEL, Pascale FORMISANO), du coup l'ambiance était plutôt tranquille avec des échanges intéressants. Par contre avec tous ces absents, quasiment seul Orsatti a pris la parole pour l’opposition.

En principe le débat d'orientation budgétaire est le moment intéressant où la majorité présente ses projets en les chiffrant, donc c'est beaucoup plus concret que les promesses de campagne. Du coup je ne sais pas si c'est parce que la date du conseil a changé ou si les élus se désintéressent de leur mandat qu'ils n'étaient pas là.

Dans les trucs qui sortent comme ça entre 2 phrases du maire ou d'une adjointe, un projet de pont qui traverse le Var entre la mairie et le Nikaïa avec le tram et le rassemblement des 2 clubs nautiques laurentins.

Bonne lecture.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 20 février 2018

L'avenir de la droite française

Séquence fiction: je me lance dans de la politique fiction sur l'avenir de la droite. On verra dans quelques mois ce qu'il en sera.

Le parti LR est dans un sale état

Cela fait des années que l'UMP puis LR a contracté une dette assez colossale dépassant les 50 millions d'€. Le parti vit bien au-dessus de son train de vie depuis longtemps. Comme si cela ne suffisait pas Fillon est parti avec la caisse des dons de la présidentielle. Donc on comprend mieux pourquoi personne n'est volontaire pour reprendre le navire qui tangue dangereusement.

Comme si cela ne suffisait pas, les propos déplorables de son président Laurent Wauquier qui explique tranquilou qu'il raconte de la merde sur les plateaux de télévision, rend aphone tout le parti en décrédibilisant la parole de son président, qui est normalement le premier porte parole. En plus la défense est du même niveau que celle de Fillon durant le #penelopegate, donc c'est toute la direction de LR qui se trouve embarquée dans la tourmente. Je ne commenterai pas plus que ça le reste de ses propos de comptoir, c'est sans intérêt. La seule chose que LR peut en retirer, c'est que les militants les plus durs resserrent les rangs en entendant les thèses complotistes qui sont l'unique défense. Ce n'est pas avec ça que l'hémorragie de militant va s'arrêter.

Les municipales en ligne de mire

Bien que dans la tourmente, LR dispose d'un puissant maillage territorial avec des milliers d'élus de valeur dans tous les territoires et les collectivités. Les élections municipales de 2020, mais aussi départementales et régionales de 2021 sont le moment clé pour les partis comme LR ou le PS pour réaffirmer leur puissance dans le jeu politique français. Les autres partis, sont des nains face à ces 2 là, même LREM, dans leur capacité à constituer des listes.

Donc pour l'instant, LR et le PS serrent les fesses jusqu'à ces 3 scrutins, espérant se refaire une santé. Si pour le PS, c'est probable, ils sont tellement mal, par contre pour LR un autre scénario risque de se dérouler.

Un nouveau parti

Les Estrosi, Bertrand ou Jupé ont envoyé des messages clairs d'éloignement de LR. L'UDI aussi s'est affranchi de LR. Je pense que tous ces gens sont en train de préparer la création d'un nouveau parti de droite, une espèce d'UDF, constituée d'une myriade de petits partis de droite. Pour que cela fonctionne il va falloir une masse critique en terme d'élus: une trentaine de députés, des sénateurs, des maires de grandes ville, des présidents de département ou de région. Si le nombre est suffisant, cette nouvelle entité va siphonner les forces modérées de LR.

En quelques jours, cette entité peut facilement avoir autant de poids électorale que ce qui resterait de LR, et surtout un nom capable de récupérer les électeurs.

Relations avec La République en Marche

Le patron de LREM, Christophe Castaner a déjà annoncé qu'aux municipales, ils y auraient des accords avec d'autres listes. Ce nouveau parti de droite serait un parfait interlocuteur, non membre de la majorité présidentiel, mais en mode opposition constructive, comme le dessine aujourd'hui l'UDI.

Et les Européennes ?

Au sein du RPR, de l'UMP et puis LR il existe depuis très longtemps un profond clivage sur l'Europe. Ce clivage entre les pros et et les contres pourrait être un facilitateur pour l'explosion de LR. Pour l'instant, Wauquier n'a pas de position très clair, mais son noyaux dur de militants n'est pas supposé être très europhile.

Quand ?

D'un point de vue stratégique, je pense que cette entité devrait émerger d'ici septembre 2018, probablement avant juin, voir même plus vite avec le #wauquiergate, avec une liste aux européennes[1]. Le problème des européennes, c'est que c'est une élection que la droite perd à chaque fois, et donc ce ne serait pas un très bon marqueur pour ce nouveau parti de droite de commencer par un score médiocre.

Peut-être donc, vont-ils attendre après les européennes pour sortir du bois, mais alors ça va être spécial les européennes.

À suivre...

Note

[1] Ce qui sera drôle c'est quand les candidats LR et de ce nouveau parti se retrouveront dans le même groupe politique européen.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 19 février 2018

Faire de la politique nuirait à votre employabilité

J'ai découvert avec consternation un sondage sur l'utilisation des réseaux sociaux par les recruteurs. Ce qui m'a profondément interpellé c'est que parmi les recruteurs qui vérifient sur les réseaux sociaux les profils des gens qu'ils veulent éventuellement embaucher, 29% avouent ne pas recruter quelqu'un pour ses opinions ou activités politiques.

Comment dire... on savait déjà qu'un engagement syndical était préjudiciable à l'employabilité d'un profil, mais si avoir des opinions vous plombe aussi le profil, c'est déprimant. Peut être faudrait-il faire un peu plus de publicité de la phrase de Bayrou lors du congrès fondateur de l'UMP en 2002[1]: "quand on pense tous la même chose, on ne pense plus".

Note

[1] Congrès qui avait vu l'essentiel des forces de l'UDF, le parti que présidait Bayrou, se faire siphonner par le RPR grâce à un opportun chantage aux investitures aux législatives qui suivaient.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 13 février 2018

Au sujet de la probable future nouvelle prison des Alpes Maritimes

St Laurent du Var vu d'avionDurant la campagne législative que nous avons menée avec Nathalie Audin, elle a subi de violentes attaques sur sa position concernant l'implantation d'une prison à St Laurent du Var et la Gaude. Comme le sujet est de retour dans l'actualité, je voudrais le remettre un peu en perspective.

Ce qu'a dit, entre autre, Nathalie Audin durant la campagne législative

C'est sa réponse suite à une brève de Nice-Matin citant Joseph Ségura réagissant au débat organisé par Nice-Matin dans lequel Nathalie indiquait qu'il faudrait expliquer aux habitants les bénéfices d'une prison si elle venait à être implantée à St Laurent du Var. Vous retrouverez ce texte dans le lien Facebook suivant.

En réponse à M. Ségura, maire de Saint-Laurent du Var qui m'interpelle dans Nice-Matin.

Quelques questions.

1. Y a-t-il urgence, au nom de l'Intérêt Général, à trouver une solution au problème de la sur-population carcérale de la maison d'arrêt de Nice (183.2% de taux d occupation!). Sur-population en contravention avec les règles pénitentiaires du conseil de l'Europe et des conséquences financières pour l'État français (pour ceux qui n'ont en ligne de mire que la gestion au-delà des droits de l'homme), en contravention avec la loi instaurant l'obligation de l'encellulement individuel, sur-population qui favorise les phénomènes de radicalisation, sur-population qui engendre des conditions de travail très difficiles pour les agents de la fonction publique pénitentiaire? En admettant que les élus LR du département considèrent l'urgence, ce dont je ne doute pas, il convient de souligner que c'est une urgence urgente depuis au moins... 15 ans... attend-on que la prison de Nice devienne une pétaudière?

2. Le dossier "prison Saint-Laurent - La Gaude" n'est pas encore tranché par l'État, en qualité de vice-président, M. Ségura a une connaissance affûtée des problèmes de pression foncière au sein de la Métropole... de fait, j'imagine qu'à défaut d'accord sur Saint-Laurent du Var, il aura proposé d'autres solutions aux services de l'État répondant aux différentes contraintes (assiette foncière suffisante, problèmes d expropriation, distance raisonnable du palais de justice et d un commissariat...). Si oui... lesquelles?

3 Est-ce que, dans l'hypothèse où le projet de Saint-Laurent serait retenu, une fois que toutes les propositions seraient examinées, contre l'avis des élus municipaux et le désaccord d'une partie de la population M. Ségura et l'ensemble des élus métropolitains et départementaux feront primer l'intérêt général supérieur de la Nation en faisant œuvre de pédagogie ou préfèreront-ils entretenir leur notoriété en s'opposant à l'urgence de solutionner le problème de la maison d arrêt de Nice?

4. Peut-il, enfin, nous expliquer sa cohérence en matière de politique dans les domaines de la police et de la justice? Il est contre la construction d une nouvelle maison d arrêt, mais il est pour la construction d un commissariat, il est pour une politique répressive plus efficace et il est contre les aménagements de peine, il est donc favorable à plus d'incarcérations... partout... sauf en bordure du Var. Tout cela manque bizarrement de lien.

Qu'on puisse comprendre que personne n'ait envie d'une prison sous ses fenêtres est une chose et doit, évidemment, être entendu mais que des élus ne tentent pas d'élever le débat pour tenir compte de l intérêt général est affligeant.

Quand le phénomène Nimby frappe aussi les élus.

Donc c'est un point de désaccord entre Nathalie Audin et le maire de St Laurent du Var. Depuis plusieurs années, je partage ces mêmes interrogations à l'écoute des arguments entendus durant mes participations comme spectateur aux conseils municipaux. Malgré toute mon attention, je n'ai pas réussi à trouver l'argument justifiant d'un tel rejet par le maire de St Laurent du Var. Sa seule réponse chaque fois est qu'il y aurait un problème de foncier, comme quoi la ville a des projets pour ce terrain, sans en citer un seul. C'est un peu court et du coup, même si je voulais changer d'avis, je n'ai rien à me mettre sous la dent.

Le bal des faux-culs

Le maire de Nice souhaite que la prison de Nice soit réhabilitée sur site. Soit, pourquoi pas. Mais comment réalise-t-on cette prouesse de mettre en conformité une prison obsolète qui a déjà une population carcérale presque du double de ce qui est prévu ? Pour rendre cette prison conforme, il faudrait l'agrandir juste pour qu'elle puisse conserver la même capacité qui est déjà insuffisante. Et l'on ne parle pas de la période des travaux.

Donc lorsque Christian Estrosi dit qu'il veut que la prison reste à Nice, il sait que de toute façon, ceci implique l'agrandissement d'une autre prison (celle de Grasse) ou la construction d'une nouvelle (à priori à St Laurent du Var). Donc ça ne lui coûte rien de défendre la prison de Nice et faire plaisir au passage aux élus laurentins qui s'opposent à l'implantation de la prison sur leur territoire.

Mais alors me direz-vous, pourquoi dit-il cela ? Une des raison avancée (à vérifier bien-sur) serait que si la prison quittait Nice, le foncier correspondant deviendrait probablement du logement social, et les riverains de la prison n'en veulent pas. Pour le coup, une prison pose beaucoup moins de problème de voisinage ! Et Christian Estrosi écoute d'abord les électeurs niçois, beaucoup plus attentivement que les laurentins...

Des munitions pour la guéguerre Estrosi-Ciotti

Ciotti qui utilise le sujet de la prison pour taper sur Estrosi, Segura et Nègre, se fiche comme de l'an pépin des électeurs de St Laurent du Var, et encore plus depuis que le maire, Joseph Ségura est allié politiquement à Estrosi[1]. Il peut tranquillement utiliser ces contradictions pour se faire mousser et passer pour le chevalier blanc. La prison a servi d'épouvantail pendant la campagne législative 2017, elle peut encore servir pour les municipales de 2020, voir même en 2022 et au delà, vu les délais.

Je vous rassure, ni moi, ni Nathalie, n'avons la moindre affinité pour Ciotti, mais force est de constater que le bougre manœuvre bien pour cogner sur Estrosi.

Et donc ?

De mon point de vue :

  • une prison c'est de l'emploi et du business pour les habitants et entreprises de la commune,
  • ce sont des voisins pas très gênants,
  • il parait même que c'est comptabilisé comme du logement social, ce qui permettrait à la commune de se rapprocher des objectifs de la loi SRU sans dépenser un centime et réduire les pénalités imposés à notre commune.
  • réduire la surpopulation est un prérequis pour mettre en place une politique de réinsertion et accessoirement éviter les phénomènes de radicalisation.

Bref beaucoup d'avantages, et j'attends encore que l'on me fournisse les inconvénients. Il me semble donc raisonnable d'encourager le maire de St Laurent du Var à négocier avec l'état pour obtenir des routes, des aménagements municipaux et des contre-parties plutôt que de s'opposer à cette prison.


Ci-dessous quelques prises de position (pas neutres du tout) au sujet de l'implantation d'une prison à St Laurent du Var/La Gaude :

 

La vidéo extraite de l'article de France 3 "La tension monte entre les Républicains sur le projet de prison à La Gaude et Saint-Laurent-du-Var":

 

 

 

Note

[1] On notera dans l'article de Nice-Matin qu'il tape tranquilou aussi sur Negre, le maire de Cagnes, également un soutien d'Estrosi. Ça canarde dur à droite, il va y avoir des dossiers qui vont sortir, préparez le popcorn ;)

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 31 janvier 2018

Neutralité du net

La neutralité du net est un de ces sujet technique que les internautes ne comprennent pas ou n'ont pas envie de comprendre. C'est pourtant notre avenir numérique qui se joue sur ce sujet. Voici un billet très simple et clair pour expliquer les enjeux de la neutralité du net et la possibilité donnée à l'Europe de devenir un terreau fertile de l’innovation et des startup en préservant la neutralité du net:

Une loi datant de la présidence d'Obama obligeait les fournisseurs d'accès Internet à traiter tous les services de la même manière assurant ainsi le «neutralité du Net». L'administration Trump vient de renoncer à ce principe : une révolution pour les deux côtés de l'Atlantique. Décryptage: L'Europe doit défendre la «neutralité du Net»


Comme je le fais parfois avec les sujets que je juge fondamentaux, j'en garde une copie en local sur ce blog car les média ont tendance à faire disparaitre au bout d'un certain temps ces textes. Bien sûr je vous invite à consulter ce document sur sa source originale ci-dessus et à n'utiliser cette solution de replie que si le document n'est plus accessible: L_Europe_doit_defendre_la_neutralite_du_Net.pdf

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 30 janvier 2018

Les "vieux" de bonne année

Plus que 24h me dit-on pour souhaiter mes "vieux". Cette année j'ai décidé de ne pas souhaiter les vœux. Ça m'a couté chers avec ma mère qui était très colère, elle a crue que je l'avais oubliée et refusait de croire que je lui appliquais la même chose qu'aux autres. Je n'ai même pas embrassé mes charmantes voisines. Vont-elles me faire la tête comme ma mère vu qu'elles ont le même âge ?

Je note pour l'année prochaine, quant on veut se la jouer rebelle à 2 balles, prévoir des exceptions, sinon après on rame pendant des semaines.

Donc maman, je t'adore, même si je ne t'envoie pas de sms à minuit le jour de l'an ou que je ne te téléphone pas le lendemain car j'ai fait la teuf la veille jusqu'à 4h et que je comate toute la journée. Si, si, c'est vrai. Je sais qu'il n'y a que des preuves d'amour qui comptent donc je vais tacher de faire mieux la prochaine fois. Et voilà, j'ai balancé une "bonne résolution" alors que j'avais dis que je ne le ferais pas ! Pffff...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 15 janvier 2018

Il s'est barré en lousdé

L'autre jour, j'ai sorti cette expression pour qualifier le départ d'un mec que je n'appréciais pas des masses:

Il a probablement senti qu'on l'adorait et il s'est barré en lousdé

Et puis je me suis demandé d'où venait cette expression d'argo "en lousdé". Je suis alors tombé sur un intéressant site qui en répertorie plein avec plein d’exemple: L'argot, avec Bob, l’autre trésor de la langue. Une vraie mine.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

samedi 13 janvier 2018

Du respect des femmes... et des autres

La libération de la parole des femmes pour dénoncer le comportement de certains hommes me semble un progrès salutaire, et j'ai lu quelques exemple d'histoire #balancetonporc assez édifiantes. J'ai cependant le sentiment que ce n'est qu'un épiphénomène d'un mal plus profond.

J'ai découvert il y a peu que ma fille de 15 ans avait subit des propos particulièrement déplacés. Mon épouse était au courant. Pas moi. Premier choc.

Elle avait décidé de faire une séance photo avec une copine, et elle s'étaient toute les 2 pomponnées pour l'occasion avec des tenues que l'on qualifiera de soirée, c'est à dire un peu plus habillées qu'à l'accoutumé. Des hommes, en fait des cons devrais-je dire, les ont insulté dans la rue en les traitant de putes alors qu'elles se rendaient sur le lieu du shooting photographique. Deuxième choc.

Mais quel est donc ce monde vers lequel nous allons dans lequel on se fait insulter lorsque l'on marche simplement dans la rue. Ce sont probablement les mêmes qui déversent leur hargne et frustration sur les réseaux sociaux en insultant ceux avec lesquels ils ne sont pas d'accord. Les avalanches de propos déplacés et irrespectueux qui sont envoyés à la figure des gens qui prennent position sont tout simplement ahurissantes. Des opinions et propos pas toujours très heureux qui étaient cantonnées aux dîners de famille un peu arrosés, ou conversations de comptoir, se retrouvent en liberté maintenant sur le net, et même dans la rue, les mauvaises habitude prise ici se retrouvant là.

N'y a-t-il donc plus de bienséance ? La parole semble avoir perdue une partie de ses filtres. Nous, nous en plaignions il y a quelques années au sujet des opinions nauséabondes du FN qui se proféraient sans plus aucune retenue. Le mal s'étend maintenant à tous les sujets et à tous les canaux de communication. Les propos tenus lors d'émissions télévisées de divertissement par les animateurs n'ont plus de filtre (cf Hanouna). Les politiques qui veulent exister dans les média n'ont plus aucune retenue (cf Cioti), les journalistes qui veulent faire du buz pour la survie de leur média (cf Mediapart ou plus localement NiceMatin)... tous les canaux officiels de communication perdent leurs filtres, alors pourquoi s'étonner que les citoyens en gardent, d'autant plus que l'accès à la parole libre est récente sur le net, et personne n'a jamais formé les utilisateurs des réseaux sociaux, lieu d'impunité sans aucun mécanisme d'auto contrôle (contrairement aux forum ou blogs d’antan).

J'aime bien la vidéo ci-dessous que m'a montré ma fille sur les relous de service, mais quelle en est l'efficacité ?

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 8 janvier 2018

Quelques webcam sympa pour voir la mer à St Laurent du Var et Nice

La webcam du club nautique de St Laurent du Var étant HS, j'ai cherché un peu d'autres webcam et je suis tombé sur ces 2 sites qui proposent de très belles images en assez haute définition pour se faire une idée de l'état de la mer.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

- page 1 de 85