Citoyens prenez le pouvoir

Politique, logiciel libre et autres digressions de Cédric Augustin - Saint Laurent du Var (Nice Côte d'Azur - France)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 19 novembre 2018

L'auberge espagnole de la contestation

Venez avec votre mécontentement, on s'en fout du sujet pour lequel vous avez envie de vous plaindre: augmentation du carburant, CSG, logement, environnement, retraite, salaire, immigration, Europe... venez tous râler en exigeant que l'on vous écoute, même si vous n'avez rien à dire, mais dite le fort !

Voilà ce que m'évoque le mouvement des gilets jaunes, une auberge espagnole du mécontentement.

Carburant

Au début le mécontentement s'est focalisé sur le carburant et puis paf, Trump relâche l'étau sur l'Iran et ses exportations de pétrole et en quelques jours, le prix du baril est reparti (provisoirement) à la baisse. Mais c'est pas grave, le sujet est suffisamment touchy pour mobiliser donc on va pas l'abandonner.

Si on se réfère à l'article du point, seulement 4 et 8 cts sont imputables à la hausse des taxes depuis 18 mois, soit 1€80 à 3€50 par plein. Ouahhhhh ça c'est violent comme augmentation !

Tout le reste de l'augmentation des carburants est lié aux variations des prix du baril de pétrole sur le marché international, typiquement l'embargo des USA sur l'Iran ou le désastre économique au Venezuela en sont des facteurs. Mais bon, là ça devient un peu compliqué de s'en prendre à Trump. Pour le Venezuela, on peut toujours s'en prendre à Méluche, c'est un peu moins loin ;)

Agrégation

Ce que la France Insoumise a rêvé de faire en agrégeant les mécontentements depuis des mois en interpellant les retraités ou les personnels soignants, quelques bonnes manipulations sur les réseaux sociaux l'on réussi. On apprendra très probablement dans quelques mois que tous ces généreux manifestants en jaune qui ne pensent bien sûr qu'aux autres et pas à leur nombril, ont été délicatement manipulés par quelques milliers de faux comptes Facebook, ou des agences de communication, gracieusement mis à disposition par des groupuscules d'extrême droite financés par Banon ou les russes (ou les 2).

Médias

Nous avons assisté avec tristesse au naufrage de l'information, notamment celle des chaînes d'information continue, qui ont données une visibilité hallucinante à un mouvement qu'ils ne comprenaient pas. La nouveauté les a attiré comme du miel. La parole a été donnée à des gens sans prendre aucun recul, sans précaution, durant plusieurs jours.

La couverture à tout prix d'un évènement nouveau a conduit bon nombre de média à faire de l'évènementiel et plus du journalisme. Aucune analyse des revendications, pas de mise en perspective des demandes face à la réalité des chiffres. Le système s'est auto-entretenu, les média parlant des gilets jaunes, les gens en ont parlé et donc puisque les gens en parlent, les média se doivent d'en parler. Un buzz auto-alimenté.

Et après ?

Ne nous trompons pas, ce mouvement qui rassemble toute la baufitude des réseaux sociaux est un coup d'essai de l'extrême droite, juste avant les élections européennes. Pas l'extrême droite française, non elle n'en ai pas capable toute seule, celle du consortium mis en place par Banon pour détruire notre Europe.

Tous les outils utilisés par Obama pour se faire élire grâce aux réseaux sociaux sont maintenant utilisé par les extrêmes. Des spécialistes sont en charge aujourd'hui de produire tous les contenus qui se partagent sur les réseaux sociaux: on a vu de fausse vidéo de propos qu'Emmanuel Macron n'a jamais tenu, de faux courriers de l'état ou la police, des dessins humoristiques, des bots pour occuper l'espace médiatiques, des publicités ciblées, des textes racontant des bobards prêt à partager. Ces outils qui étaient limités à la fachoshère sont maintenant diffusables à beaucoup plus grande échelle grâce au mouvement des gilets jaunes. Tous ces râleurs de bonne fois, probablement pour bon nombre opposés à l'extrême droite, sont maintenant entrés dans les mailles d'un filet que va utiliser l'extrême droite, mais bien évidement sans dire que c'est elle, il ne faudrait pas effrayer le râleur.

Ils sont tous en lien, via les réseaux sociaux. Ils sont chauffés contre le gouvernement. Ils vont innocemment relayer les productions des agences de com de l'extrême droite, sans se rendre compte qu'ils se font manipuler.

La guerre est déclarée, les pions se mettent en place...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 8 novembre 2018

Live tweet du conseil municipal de St Laurent du Var du 08/11/2018

Voici mon live tweet en une page du conseil municipal.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 6 novembre 2018

Mes derniers tweets d'octobre

Mes derniers tweets et retweets. Pour les conversations, les retweets ou les tweets avec média, cliquez sur le tweet pour le lire en contexte.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 4 novembre 2018

Dans ton chat: feinter la prof

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 30 octobre 2018

Les joies du code: vite, vite

Quand la direction insiste pour qu’on sorte le projet sans aucun retard


Source

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 29 octobre 2018

Et un de plus qui tombe aux mains de l'extrême droite

Voilà, ça y est, le Brésil, le plus grand pays d'Amérique du sud, 9e puissance économique mondiale avec 209 millions d'habitants, vient de voter à 56% pour un président de la république d'extrême droite. Les brésiliens avaient le choix entre 2 courants extrêmes, d'une part le représentant d'un ex-président corrompu de gauche, un Mélenchon local, mais déjà en prison lui, et un ex-militaire au discourt radicalisé mais au casier judiciaire vierge. Dans un pays miné par la corruption, le dégagisme l'a emporté encore une fois.

Dans le même temps en Allemagne, les partis traditionnels de gauche et de droite se prennent des claques dans les scrutins régionaux, élection après élection, avec des -10% par rapport aux précédents scrutins. La chancelière allemande ne pourra bientôt plus gouverner et prendre des décisions structurantes pour son pays, mais surtout pour l'Europe, engluée dans une contestation interne l'obligeant à une politique de moins en moins audacieuse pour ne serait-ce que garder sa majorité. Au moment où l'avenir de l'Europe se joue, un de ses pilier est obligé de regarder son nombril politicien au lieu de se projeter dans l'avenir.

Et ne nous leurrons pas, c'est exactement ce qui est tenté en ce moment en France par les oppositions agonisantes, qui au lieu de se battre pour un modèle de société, le leur, dépensent toutes leurs énergies à déconstruire non pas la politique du gouvernement, mais le pouvoir régalien. Casser les symboles de l'état, distiller le doute, remettre en cause le fonctionnement au lieu de l'action menée.

Toutes ces graines semées du dégagismes qui germent à chaque élection, permettent certes à ces oppositions de revenir au pouvoir, mais certainement pas de gouverner par la suite. Une fois que le parlement, les syndicats, les corps intermédiaires, la police, les fonctionnaires sont discrédités, allez reconstruire quelque chose...

Je n'écris pas beaucoup en ce moment, mais ce qui sort ressemble à de salles idées noires...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 23 octobre 2018

Si dieu revenait

Il est de notoriété publique que Dieu s'est barré, mais imaginons un instant qu'il revienne...

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

vendredi 19 octobre 2018

Je kiff ma langue maternelle

Voici un échange avec un collègue il y a quelques mois, suite au très bon texte publié par l'ex secrétaire d’État chargée du développement et de la francophonie, Annick Girardin: Cher Monde du Travail

JM: Je kiff ma langue maternelle mouaaa !!
JM: Ne pas confondre la langue de Shakespeare avec ceci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Globis...
JM: et tu me rejoindras (peut-être ? sans doute ?) sur le fait que le globish est l'antichambre de ceci http://fr.wikipedia.org/wiki/Novlan...
CA: pas tout à fait
CA: la novlangue est une démarche pour reformater les esprit, alors que le globish, qui est plus réel, est une paresse intellectuelle recouverte d'une couche de snobisme
CA: la novlangue n'est utilisée qu'en politique, et certes elle gagne du terrain, mais c'est du terrain regagnable avec le temps
CA: le globish au contraire n'est utilisé que par les entreprises et par extension par les publicitaires, et comme il flatte les bas instincts, il est adopté facilement contrairement à la novlangue qui est laborieuse à implanter
JM: novlangue=démarche + Globish=paresse = même résultat : on oublie la finesse, les traits d'esprits, la culture puis la révolte
CA: je ne suis pas d'accord avec cette dernière assertion
JM: l'un c'est un outil et l'autre une auto mutilation
JM: Parles en à Voltaire
CA: je le fréquente pas des masse en ce moment
JM: Moi si, j'ai des absences

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 15 octobre 2018

Ma crainte du moment

Je regarde avec effroi ce que j'appel les populistes gagner du terrain jour après jour dans les esprits. Il y a 2 ans je craignais qu'à la faveur d'un concours de circonstances, une marine LePen soit élue à la présidentielle. Si on y repense 5 min, nous ne sommes pas passé loin. Imaginez juste une minute qu'Emmanuel Macron soit arrivé 3ème du premier tour: est-on certain que Fillon l'aurait remporté au second tour ? Ce n'est qu'une bataille perdu par l'extrême droite, pas la guerre et loin s'en faut.

L'extrême droite s'organise, avec l'aide de l'ancien conseiller de Trump, Steeve Bannon pour prendre le contrôle du projet européen, ou à minima être suffisamment nuisible pour le paralyser.

Aujourd'hui, toutes les formes de populismes, de gauche comme de droite, prospèrent grâce à l'extraordinaire machine à laver mentale des réseaux sociaux que la très grande majorité des citoyens ne sait pas utiliser, ou pour être plus exacte, qui se fait manipuler par ces outils, sans qu'ils ne s'en rendre compte.

Le concept même de démocratie est en danger, et pas qu'un peu, et avec lui les états démocratiques. Les outils numériques, sont de très puissants leviers de manipulation, de désinformations, de destruction de la réalité qui n'ont jamais existé avant. Il y a quelques décennies, manipuler l'information nécessitait du temps, beaucoup de temps et de moyens. Il fallait corrompre des leaders d’opinion ou médiatiques qui avaient mis des années à construire leur position d'influenceur et donc n'étaient pas prêts à perdre cette position. A l'ère des réseaux sociaux et du numérique, un ou une inconnu peut devenir une star planétaire en un message, une photo ou une vidéo. Un message fabriqué en 5 min avec un montage photo ou vidéo peut devenir viral dans l'heure.

Cette puissance de feu qu'offrent les outils numériques et les réseaux sociaux est aussi amplifiée par la nature de la communication qui est devenu du tout émotionnel. Les émotions flattées et stimulées à l'ère de l'instantanéité n'ont pas besoin d'intelligence ou de culture. Elle sont dans un sens beaucoup plus universelles puisqu'elles parlent à tout le monde, mais ne permettent pas en contre partie de construire une conscience citoyenne, une culture commune. Construire prend du temps, réfléchir est laborieux, mettre en perspective nécessite de la culture, élaborer est lent, l'altérité une contrainte... tout le contraire de la communication émotionnelle, faite d'instantanéité, de simplifications, d'associations primaires.

Les populismes prospèrent dans ce modèle de la communication émotionnelle. Les modérés sont inaudibles car qui veut encore prendre le temps de la complexité ? Allez mettre en perspectives n'importe quel sujet traité par un populiste en 140 signes !

Pendant qu'une petite minorité citoyenne s'épuise et rétrécie dans ses engagements associatifs, politiques ou syndicaux, les spécialistes de la communication émotionnelle détruisent tout, décrédibilisent tout et tout le monde. Les citoyens ne s'en rendent pas forcément compte qu'ils se font manipuler par les spécialistes de l'indignation facile. Tout le système médiatique fait caisse de résonance car il faut bien manger. Manger aujourd'hui, même si demain tout sera détruit.

Je ne vois pas comment nous allons nous en sortir ?

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 11 octobre 2018

La langue française c'est de la m**...

... pour les étrangers. J'ai une étudiante allemande à la maison en ce moment, qui parle relativement bien français et qui nous parle des constructions incompréhensibles de notre langue. La complexité, et l'originalité du français qui à mon avis imprime très fortement la pensée des francophones.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 9 octobre 2018

Accessibilité: voilà, il y a tout dans cette vidéo :-(

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 27 septembre 2018

Live tweet du conseil municipal de St Laurent du var du 26/09/2018

Ce soir beaucoup de conseillers municipaux absents, dont ceux d'extrême droite dans l'oposition. Beaucoup de sujets techniques avec l'accent mis par la majorité sur la mise en place de primes pour les agents municipaux.

Moschetti et Orsatti, chacun sur un sujet, on attaqué le maire sur ses votes métropolitains et donc indirectement son soutien à Estrosi, histoire d'essayer d'importer la guerre niçoise à St Laurent du Var.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

dimanche 23 septembre 2018

Mes derniers tweets de septembre

En ce moment, et je ne sais pas encore pour combien de temps, c'est sur twitter que cela se passe. Quelques uns de mes derniers tweets.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 26 juillet 2018

Mes derniers tweets

Faute de billets sur le blog, l'animation se passe sur twitter. Mes quelques derniers tweets et retweet. A lire de bas en haut si vous voulez les découvrir dans l'ordre chronologique.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mercredi 25 juillet 2018

Le sex est bon pour la santé

Une petite vidéo d'une conférence TedX qui dit en substance que le sexe est bon pour la santé, tant morale que physique, et que les femmes y ont droit et ont les même besoins que les mecs.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

lundi 9 juillet 2018

Live tweet du conseil municipal de St Laurent du Var du 09/07/2018

Ce soir un conseil municipal rapide, visiblement personne n'avait envie de faire de vieux os.

On notera la petite crise de Moschetti qui voulait prendre la parole au début du conseil pour lire un texte que seuls les initiés pouvaient comprendre et s'en aller, et qui a été obligé de rester tout le conseil municipal pour attendre les questions diverses, un comble pour un élu...

L'opposition a été particulièrement aphone, avec rien à dire sur aucun sujet. Quelques annonces intéressantes, comme à chaque conseil, mais on aimerait en savoir plus et avoir un peu de débat contradictoire.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

jeudi 28 juin 2018

La science dans le film Avatar

J'ai regarder à nouveau le film Avatar l'autre jour et j'y ai vraiment pris du plaisir. Lors de la première fois que j'ai vu ce film, le scénario m'avait semblé un peu trop manichéen, avec des gentils très gentils et des méchants très méchants. Au 4ème visionnage, c'est toujours vrai, mais on regarde d'autre chose: la beauté de l'univers est exceptionnel et la philosophie des Navi très inspirante. Quant on connais l'histoire, on se prend à regarder comment elle est racontée, comment elle est mise en image, et on découvre des détails au milieu des clichés bourrin faits pour que tout le monde puisse suivre une intrigue simple.

Bref j'ai adoré replonger dans cet univers. Avec le 5ème élément, c'est un de mes film de science fiction préféré.

Un petit lien très sympa sur la science dans Avatar.

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 19 juin 2018

Dans ton chat

Une éternité que je ne suis pas allé perdre du temps sur ce site. Je vous partage quelques perles:

G33kPowaah En fait , la différence entre Linux et Windows, c'est que Linux c'est comme une belle fille, il faut l'apprivoiser, la comprendre, la séduire tandis que Windows, c'est comme une prostitué, il faut payer et surtout bien se protéger
@Christ_OFF: Visite chez le médecin :
@Christ_OFF: - bonjour qu'est-ce qui ne va pas ?
@Christ_OFF: - j'ai mal
@Christ_OFF: - mais plus précisément vous avez de la fièvre, vous vous êtes blessé, ...
@Christ_OFF: - j'ai mal, soignez moi, j'ai pas le temps de vous expliquer c'est vous le médecin non ? alors soignez le problème !
@Christ_OFF: Cette conversation fictive est ce qui arrive tous les jours dans le domaine informatique.
@guillaume: Hier j'ai appelé mon réseau wifi "Hack me if you can". Aujourd'hui il s'appelle "Challenge accepted"
<Chad> Je viens de finir de voir la théorie du récit d'aventure
<Chad> Tu sais, situation initiale, élément perturbateur, déroulement, toussa
<Bobbyman> Classique
<Chad> ouaip
<Chad> Et puis je leur demande de faire le plan d'un récit qu'ils vont devoir écrire, en gros ils devaient me faire un résumé rapide avant de taper le boulot en entier
<Chad> Je viens de corriger la copie de Maxence, 6ème
<Chad> Ca donne ça:
<Chad> "Personnage principal: Max
<Chad> Situation initiale: travaille sur son PC
<Chad> Element perturbateur: son PC plante
<Chad> Déroulement: Max va devoir survivre sur Internet Explorer pendant une semaine"
<Bobbyman> ...
<Bobbyman> Je vénère ce gosse.
<Alexou> J'ai 14 ans et mon copain en à 21 ans, je ne sais pas quoi lui offrir pour Noël !
<Chrisman> Euh, le code pénal ?
Teclis: Aujourd'hui c'est la première fois que je sortais de chez moi en 3 mois et j'ai vu un mec se faire percuter par une voiture, c'était terrible.
Athur: :( Il est mort ?
Teclis: Non, il avait juste une jambe cassée.
Athur: Ah il a perdu sa jambe alors?
Teclis: Non plus. Mais quand je me suis approché de lui pour l'aider, je me suis embrouillé et j'ai crié "Il a besoin d'un healer !"
Athur: T'es un cas toi....
Teclis: Attend c'est pas le pire ! Y'a un mec qui a sorti son portable et qui a répondu "Je l'invoque !"

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

mardi 29 mai 2018

Renomer une cléé USB sous Ubuntu

Contrairement à Fenêtre ou Mac, sous Ubuntu, il n'est pas prévu, simplement, de renommer un disque externe, type clée USB, pourtant c'est bien pratique, notamment avec les enfants qui rendent leurs devoir sur clés, on en a des ribambelles à la maison. Je les achète par lot ;)

1) Brancher la clé

2) Ouvrir un terminal, et identifier où est monter la clé en tapant

sudo fdisk -l

qui affiche la liste des disques montés et permet de trouver la clée dans la liste, en général /dev/sdXY où X=a, b, c... et Y=1, 2, 3...

3) Démonter la clé sans la retirer du port USB

sudo umount /dev/sdXY

4) Renomer la clé avec un nom de 11 caractères maximum, aucun espace et aucun caractère spécial (sinon ça merde sous fenêtre)

sudo mkfs.vfat -n Nom-de-la-clé-sans-espace /dev/sdXY

Attention cette commande reformate la clé, donc tout le contenu est perdu !

5) Retirer la clé et la remettre après 5 secondes, elles devrait remonter avec le bon nom.

Il existe d'autres méthodes un peu moins bourines qui n'effacent pas le contenu: l'outil mlabel ou gparted

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

vendredi 25 mai 2018

Mes derniers tweets

A défaut de billets en ce moment sur le blog, il y a toujours Twitter sur lequel je suis actif.

Lire la suite...

Partager Partager ce billet sur les réseaux sociaux

- page 1 de 86